Burundi

Rapport de situation
Contexte
Traitement de plaies ulcéreuses par Médecins Sans Frontières - © MSF Belgique
Traitement de plaies ulcéreuses par Médecins Sans Frontières - © MSF Belgique

Plus de 6 000 patients souffrent de plaies ulcéreuses dans la province de Muyinga

La première alerte concernant cette maladie a été lancée au mois de novembre 2019. À ce jour, les données du Gouvernement montrent que 10 000 personnes ont été infectées par des plaies ulcéreuses d’ici à fin 2020 dans cinq provinces, dont celle de Muyinga qui compte un grand nombre de cas. Les autres provinces notant des cas similaires sont Muramvya, Gitega, Makamba et Kirundo.

Cette maladie, qui n’est pas encore bien connue, a dans un premier temps été analysée comme des soupçons d’ulcères de Buruli. Des échantillons ont été prélevés par l’Institut national de santé publique (INSP) et Médecins sans frontières (MSF). Les résultats permettront aux intervenants d’avoir une connaissance de la maladie et d’adapter le protocole de traitement ainsi que la prise en charge holistique des patients, qui sont en grande majorité des enfants.

Près de 80% des patients diagnostiqués, dont l’âge est compris entre 0 et 60 ans, sont des enfants de moins de 16 ans. Cette catégorie de la population est hautement exposée à cette maladie et les raisons pour cela sont en cours d’investigation. Pour traiter la maladie, le personnel soignant procède au nettoyage des plaies, pose des pansements propres sur celles-ci pour éviter une surinfection, et si la plaie est infectée, prescrit des antibiotiques. L’accès à du savon, des babouches et de l’eau propre demeure essentiel dans ce type de contexte et de maladie. On espère que des recherches supplémentaires permettront de préciser les mesures de prévention les plus adaptées qui pourraient être mises en place à Muyinga et dans les autres zones où des cas sont déclarés.

Des récidives ont été enregistrées. Leur cause n’est pas encore connue, mais on pourrait supposer une recontamination ou une prise en charge non respectée. Des recherches complémentaires sont en cours dans la province de Muyinga avec le soutien de MSF et en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida (MSPLS). Bien que des efforts conséquents ont été fournis pour combattre la maladie, d’autres zones notifient des cas sans qu’une réponse adaptée ne soit encore apportée. Une synergie des partenaires avec le Gouvernement aussi bien dans le rapportage que dans la prise en charge de cas et la prévention de la maladie est donc vivement encouragée.

URL:

Téléchargé le: