Burundi

Rapport de situation
Contexte
Addendum au Plan de réponse humanitaire 2020 ©OCHA Burundi
Addendum au Plan de réponse humanitaire 2020 ©OCHA Burundi

Le Plan de réponse humanitaire 2020 connait un déficit financier de 69 pour cent

Le nombre de personnes initialement ciblées en janvier pour une assistance a augmenté de 41 pour cent, en passant de 630 000 (janvier 2020) à 887 000, suite à la révision du Plan de réponse humanitaire (PRH) 2020 en août. Cette augmentation s’explique par le contexte marqué par la pandémie de COVID-19 ainsi qu’aux conséquences des pluies torrentielles et inondations qui ont détruit des champs agricoles et augmenté le nombre de personnes déplacées internes.

Les partenaires humanitaires en coordination avec les structures étatiques ont révisé le budget pour adapter la réponse humanitaire, en la faisant passer de US$113 millions de dollars à $197 millions – une augmentation de 74 pour cent.

A ce jour, le PRH est financé à 30,9 pour cent, soit 61,2 millions de dollars, avec un déficit de 136,7 millions de dollars. Les 5 grands bailleurs sont les Etats-Unis (36 pour cent); les Pays-Bas (8 pour cent), l’Allemagne (6 pour cent), l’Union Européenne (2.5 pour cent), et le Fonds central d'intervention d'urgence – CERF (2 pour cent).

La saison des pluies qui a commencé en septembre a déjà causé des dégâts en termes de déplacement et de destruction d’infrastructures et des champs agricoles. Le 21 septembre, dans la province de Muyinga, des pluies torrentielles mêlées à de vents violents ont affecté plus de 400 personnes alors que les provinces de Kirundo et Ngozi ont connu de la grêle. Les besoins et la vulnérabilité de la population risquent d’augmenter avec les désastres naturels récurrents prévues pendant les prochaines saisons pluvieuses. Le niveau des stocks existants dans le pays est limité pour tous les secteurs humanitaires, ce qui a une incidence sur la capacité des partenaires à répondre aux besoins préexistants et futures. Des financements supplémentaires seront nécessaires en urgence afin d’apporter une assistance aux plus vulnérables, tout en adaptant les activités des secteurs pour prévenir la COVID-19.

URL:

Téléchargé le: