Burundi

Rapport de situation
Contexte
David Carden, directeur adjoint d'OCHA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, visite les personnes déplacées sur le site de réinstallation de Winterekwa où 3 740 personnes ont perdu leur maison et leurs récoltes à cause des pluies torrentielles et des vents violents en décembre 2019. OCHA 2020/Lauriane Wolfe
David Carden, directeur adjoint d'OCHA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, visite les personnes déplacées sur le site de réinstallation de Winterekwa où 3 740 personnes ont perdu leur maison et leurs récoltes à cause des pluies torrentielles et des vents violents en décembre 2019. OCHA 2020/Lauriane Wolfe

David Carden, Directeur adjoint d'OCHA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, effectue une mission de trois jours au Burundi.

Du 16 au 19 février 2020, le Directeur adjoint d'OCHA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, David Carden, a effectué une mission de trois jours au Burundi pour évaluer la réponse humanitaire en cours et discuter de la manière dont on peut renforcer les efforts de renforcement de la résilience avec les principales parties prenantes, y compris les représentants du gouvernement.

Le 19 février, M. Carden a visité le district de Gatumba dans la province de Bujumbura Rural, qui accueille actuellement près de 10 000 personnes déplacées par les pluies torrentielles survenues les 28 et 29 janvier 2020. Il a également visité le site de relocalisation de Winterekwa, dans la province de Bujumbura Mairie, où des centaines de personnes déplacées sont à l'abri des inondations et des glissements de terrain dus aux pluies non saisonnières. Les catastrophes naturelles représentent 79 % des déplacements internes, et les cinq derniers mois ont été durement frappés par des pluies inhabituellement fortes et des vents violents, provoquant de graves inondations et des glissements de terrain. Il a pu constater comment les partenaires humanitaires travaillent avec des ressources extrêmement limitées pour fournir une assistance humanitaire et des services de protection aux plus vulnérables.

Au cours de sa visite, M. Carden a rencontré des représentants d'organisations non gouvernementales internationales, l'équipe humanitaire de pays, des donateurs ainsi que l'équipe d'OCHA Burundi. Il a également rencontré la plate-forme nationale pour la prévention des risques et la gestion des catastrophes naturelles, le secrétaire permanent du ministère des affaires étrangères et le ministre des droits de la prsonne humaine, des affaires sociales et du genre. M. Carden a souligné l'engagement de la communauté humanitaire à continuer à travailler avec le gouvernement du Burundi dans un esprit de confiance et de respect mutuels pour réduire les besoins humanitaires, et l'importance de collaborer pour faciliter une action humanitaire fondée sur des principes.

Les représentants du gouvernement ont exprimé leur volonté de continuer à travailler avec la communauté humanitaire pour répondre aux besoins des communautés touchées. M. Carden a félicité le gouvernement pour son engagement à soutenir les personnes dans le besoin et pour ses efforts visant à améliorer la résilience des communautés vulnérables. Il a également promis qu'il plaiderait en faveur d'un financement humanitaire supplémentaire pour le Burundi, en particulier pour la reconstitution des stocks d'urgence afin de permettre aux partenaires de répondre rapidement aux différentes catastrophes.

"La capacité de réponse des partenaires humanitaires, compte tenu du manque de stocks d'urgence, est préoccupante. Ils ont besoin du soutien des donateurs maintenant pour assurer une capacité de réponse adéquate afin de répondre aux besoins humanitaires dans les mois à venir", a-t-il déclaré.

URL:

Téléchargé le: