Cameroon

Rapport de situation
Réponse d'urgence
Foodsec

Securité Alimentaire

Selon le bulletin de surveillance et d’alerte précoce de sécurité alimentaire et nutritionnelle, 16,400 ménages dans la région ont besoin d’assistance alimentaire d’urgence et près de 31.6 de la population a vu ses sources de revenus impactées par les mesures barrières contre la COVID-19. Les conclusions du Cadre Harmonisé pour la Sécurité alimentaire révèle que l’ensemble de la région est sous stress alimentaire avec 12% de la population en situation de crise. Cette proportion augmentera si aucune disposition n’est prise pendant la période de soudure et en fonction de l’impact de la COVID-19 sur la phase projetée (juin -déc.).

En réponse à cette situation d’urgence, 10,000 ménages vulnérables ont reçu 1,300 kg de semences (riz, sorgho, maïs, niébé, gombo) et d’engrais. Le CICR a vacciné 483,212 ruminants dans les départements du Mayo Sava, Mayo Tsanaga et Logone et Chari. Outre l’appui en semences et autres intrants et dans l’objectif d’assurer la redevabilité, le CICR a formé 30 leaders communautaires aux bonnes pratiques du processus d’assistance agricole (comité d’écoutes, des plaintes etc.). Entre janvier et juin 2020, le PAM a assuré la distribution de plus de 8,418 tonnes de nourriture pour 226,985 personnes soit 104,824 hommes et 107,347 femmes dans les 3 départements touchés par le conflit armé.

URL:

Téléchargé le: