Cameroun

Rapport de situation
Réponse d'urgence
secu alimentaire
FAO contribue à l'amélioration de la sécurité alimentaire du groupement de Zileng dans l'Extrême Nord à travers développement de l'aquaculture - Crédit: FAO/ Gaelle Mbaye

Sécurité alimentaire

Les partenaires du secteur ont enregistré un besoin en intrants agricoles, en eau et en produits phytosanitaires adaptés pour l’agriculture. De plus, la demande en appui en activités génératrices de revenus (AGR) demeure supérieure à l’offre. Dans ce sens, dans le département du Diamaré et du Mayo-Kani, l’organisation Service d’Appui aux Initiatives Locales de Développement (SAILD) a distribué des foyers améliorés à 500 femmes qui ont été formées à leur utilisation. Ceci s’est fait en plus de l’appui en matériel et intrants pour AGR à 100 bénéficiaires. La FAO a construit trois forages solaires dans le Mayo-Sava, le Logone et Chari et le Mayo-Tsanaga qui profiteront à 600 personnes et aideront à réduire le besoin en eau pour les cultures maraîchères et potagères. L’organisation a également construit une unité hors sol et une unité de séchage de feuilles et fruits des produits issus de la récolte destinés aux communautés à Maroua.

Le PAM, à travers ses partenaires Public Concern et Intersos, a apporté une assistance alimentaire à 87 861 personnes dans le camp de Minawao et les sites de déplacés des trois départements.

URL:

Téléchargé le: