Cameroun

Rapport de situation
Réponse d'urgence

Santé

Au 28 février 2021, la région a enregistré 1 139 cas cumulés de COVID-19, 21 décès et 995 guéris, avec un taux de létalité de 1,8%. Plusieurs activités de sensibilisation se poursuivent dans l’objectif de renforcer le respect des mesures barrières.

Médecins Sans Frontières (MSF) s’est retiré de l’appui à l’hôpital régional de Maroua après quatre ans avec un bilan de 8 548 admissions, 14 017 interventions chirurgicales, 8 221 consultations psychologiques et plus de 200 personnes formées. MSF a transféré les activités au Ministère de la Santé Publique lors d’une cérémonie officielle le 3 mars 2021 à l’hôpital régional de Maroua en présence des autorités administratives, communales, sectoriels et acteurs humanitaires.

International Medical Corps (IMC) a réalisé plus de 18 000 consultations curatives prénatales dans les districts de santé de Mada, Kolofata et Mokolo. L’organisation prévoit la poursuite des activités dans les districts de Mada et Kolofata jusqu’au 31 mars 2021 date de fin du projet. Une stratégie de sortie a été présentée et validée au niveau de chaque district de santé d’intervention.

L’ONG ALIMA apporte également une assistance santé nutritionnelle aux réfugiés nigérians du camp de Minawao ainsi qu’aux populations hôtes environnantes tout comme dans les districts de Kolofata au Centre de santé intégré (CSI) de Kerawa, le district de Mada au Centre médical d’arrondissement (CMA) de Blangoua et celui de Darak et l’hôpital de Mokolo où il mène des activités de prise en charge santé-nutritionnelle gratuite aux enfants de 0 à 5 ans, aux femmes enceintes et allaitantes.

Au camp de Minawao, la situation de vulnérabilité santé-nutritionnelle des populations réfugiées demeure persistante tandis qu’au niveau des CMA Blangoua, CMA Darak et CSI de Kerawa on observe une persistance des accouchements à domicile, une faible fréquentation des formations sanitaire par les enfants, les femmes enceintes et allaitantes. IMC a organisé plusieurs séances de sensibilisation de masse sur la fréquentation des formations sanitaire dans ces CSI, y compris sur les risques liés aux accouchements en communauté.

L’organisation appui également le système de santé à travers l’appui aux réunions de coordination des districts, l’organisation de la supervision conjointe dans le district et la donation des équipements de protection individuels anti-COVID-19 au district de santé. Les défis et difficultés rencontrés restent l’insuffisance des tests de diagnostic rapide (TDR) pour la COVID-19 dans les formations sanitaires (FOSA), le faible respect des mesures barrières contre la COVID-19, la discordance des données entre les districts et la Délégation régionale de la santé publique (DRSP), et la situation sécuritaire dans le district de Mada avec annulation de la supervision conjointe au CMA de Darak.

UNICEF a approvisionné la DRSP en intrants nutritionnels pour le programme de prise en charge intégrée des enfants Malnutri Aigue Sévère (PCIMAS). Cette dotation appuiera également la mise en œuvre des activités des partenaires d’exécution de la DRSP que sont ALIMA, Action contre la faim (ACF), Croix-Rouge Française (CRF), IMC et MSF et l’admission de 2 425 cas dont 193 réfugiés et PDI enfants de moins de 5 ans avec MAS.

URL:

Téléchargé le: