Cameroon

Rapport de situation
Réponse d'urgence
Nutrition

Nutrition

21,051 cas de Malnutrition Aigüe Sévère (MAS) ont été admis dans les CNAS/CNTI de la région depuis janvier 2020 avec 81 décès déjà enregistrés. Selon le Centre Régional de Prévention et de Lutte Contre les Epidémies (CERPLE), 2,830 enfants ont été diagnostiqués avec MAS avec complications médicales. Le taux de malnutrition aigüe globale s’élève à 5.2% avec un taux de MAS de 1.4%. Au Cameroun, la région de l’Extrême-Nord enregistre le taux le plus élevé de malnutrition chronique soit 38.2%. Ces résultats sont liés à un accès limité à l’eau potable chez les PDIs, les réfugiés et les communautés d’accueil, un taux de 11% d’insécurité alimentaire dans la région avec une proportion de 9% de ménages ayant une alimentation pauvre. Ces pourcentages pourraient se détériorer pendant la période de soudure (juin-août) tandis que les prix des vivres sur le marché sont en inflation à cause de la pandémie de la COVID-19 qui ralentit les activités économiques.

Avec l'appui de Plan International, HKI, AHA, la Délégation Régionale de la Promotion de la Femme et de la Famille et la Délégation Régionale des Affaires Sociales, 78,727 parents d’enfants de moins de 5 ans ont été sensibilisés sur l’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant (ANJE) et sur les mesures barrière au COVID-19 dans 13 districts de santé. 36,048 enfants sont pris en charge par le Blanket Supplementary Feeding programme (BSFP) du PAM dont 1,718 Malnutris Aigües Modérés (MAM) avec l’appui de Plan International dans 5 districts de santé. 69,017 enfants de 6 à 23 mois reçoivent les poudres Micronutriment dans 5 districts de santé. 338 personnels de santé et 27 agents de santé communautaire (ASC) ont reçu des équipements de protection individuelle (masque, savon, solution hydroalcoolique) par AHA, HKI et IEDA. 1,040 parents d'enfants atteints de MAS dans les CNTI et CNAS ont reçu des kits eau et assainissement. Dans l’arrondissement de Kolofata, le CICR a appuyé en vivres (sel, huile, riz et petits pois) 211 ménages avec enfants malnutris sévères de 6 à 59 mois du centre national ambulatoire pour malnutris sévères de Kolofata. 25,500 sachets de plumpynut ont également été distribués à 1,650 enfants du même âge au centre de santé de Tolkomari dans le même arrondissement.

Les besoins non couverts restent très importants. Seuls 10 districts sur 30 sont couverts pour la prise en charge de la malnutrition aigue modérée (MAM), 13 sur 30 pour la lutte contre la malnutrition chronique et 5 sur 30 partiellement couverts par le Programme BSFP. Une baisse d’admission de cas dans les programmes de prise en charge a été observée à cause de la peur de contamination à la COVID-19 et de la limitation des ressources financières. Certaines zones restent difficiles d’accès pour des raisons de sécurité et d’autres sont enclavées du fait du mauvais état de la route dû aux pluies. Dans le Logone et Chari, les partenaires AHA et IMC ont dû clôturer leur projet d’appui dans les districts de Mada, Makary, Goulfey et Kousseri, faute de nouveaux financements.

URL:

Téléchargé le: