Cameroon

Rapport de situation
Coordination

Coordination locale

Après plusieurs mois d’interruption, les réunions de coordination locale (CCCM) ont été relancées pour encadrer l’assistance humanitaire dans les principaux sites de déplacements de populations à Kolofata, Mora (Département Mayo Sava) et Zamay (Département Mayo Tsanaga). Présidées par les autorités administratives, ces rencontres ont bénéficié d’une forte participation des autorités communales, des chefs traditionnels, des délégués départementaux des Ministères technique, des agences des Nations Unies et des ONGs nationales et internationales.

Depuis le début de l’année 2020, on constate une augmentation des mouvements de populations fuyant réactivement ou préventivement les agressions répétées d’éléments de groupes armés non-étatiques (GANE) en particulier dans les arrondissements de Mora, Kolofata et Mayo Moskota qui accueillent de nombreux sites de personnes déplacées internes (PDIs) dans les arrondissements abritant les sites de PDIs. Les besoins les plus aigus concernent les biens de premières nécessité et les abris, les vivres et l’eau et l’assainissement. A Zamay par exemple, seulement 33 latrines sur 95 sont fonctionnelles pour une population estimée à 4,000 habitants. Dans un contexte marqué par la limitation des financements, les restrictions des mouvements dues à la COVID-19 et les difficultés d’accès à certains sites, il s’avère difficile d’apporter une réponse efficace aux nombreux déplacés de la région. Dans les trois arrondissements les plus affectés, les autorités apprécient le soutien apporté par les organisations humanitaires et plaident pour un renforcement de ces appuis. Les plateformes de coordination locales (CCCM) permettent ainsi aux acteurs directement impliqués de discuter de solutions concrètes et adaptées, à court termes cependant, pour soutenir ces PDIs.

URL:

Téléchargé le: