Cameroun

Rapport de situation
Réponse d'urgence
IMG 8011
Amina a été enlevée par un groupe armé non étatique et mariée de force à un combattant lorsqu'elle avait 14 ans. Elle s'est enfuie avec l'aide des forces armées et est prise en charge par des organisations humanitaire dans un camp de déplacés internes dans l'Extrême-Nord. Des milliers de femmes ont été enlevées de force par les groupes armés depuis le début de la crise sécuritaire dans l’Extrême Nord du Cameroun. Crédit: OCHA/Bibiane Mouangue

Violences basées sur le genre

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de prévention des VBG, INTERSOS, Association des Jeunes Femmes de Mora (AJEFMO), ALDEPA, ALVF, COHEB, les Centres de Promotion de la Femme et de la Famille (CPFF) de Maroua et Mokolo, DEMTOU, IRC, Plan International et ACF ont sensibilisé 26 532 personnes et 1 395 d’entre elles ont bénéficié d'un programme d'autonomisation des femmes, de développement des compétences de vie et de formations sur les questions VBG.

En ce qui concerne les activités de réponse aux violences basées sur le genre, ALVF, CPFF de Maroua, IRC et ALDEPA ont accompagné 1 271 femmes et filles dans les espaces sûrs. Par ailleurs, afin d’améliorer les conditions de vie des femmes et des filles, AJEFMO, ALDEPA, ALVF et CPFF de Maroua ont doté 238 femmes et filles inclues celles vivant avec handicap de kits de dignité et d’un soutien aux moyens de subsistances.

UNFPA, à travers le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille (MINPROFF), a formé 50 adolescents et jeunes filles sur le leadership et les compétences de vie, y compris la confiance en soi, afin de les sensibiliser aux risques de VBG, de viols et de mariages d'enfants. Toutefois, le renforcement de capacités des leaders communautaires sur la gestion des cas VBG, le manque des kits de dignité, l’indisponibilité des kits post viol dans certaines formations sanitaires, la prise en charge des coûts liés à la gestion médicolégale des cas de VBG ont été identifiés au cours du mois comme des besoins prioritaires.

URL:

Téléchargé le: