Cameroun

Rapport de situation
Réponse d'urgence

Nutrition

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de réponse sectorielle intégrant à la fois la prise en charge et la prévention de la malnutrition en contexte d’urgence, UNICEF, le Programme Alimentaire Mondial (PAM), Plan International, la Croix-Rouge Française (CRF), ALIMA, IMC et Première Urgence Internationale (PUI) ont nouvellement enregistré et pris en charge 4 841 enfants de moins de 5 ans souffrant de Malnutrition Aigüe Sévère (MAS), dont 2 622 filles dans les centres nutritionnels, soit 33% de plus que le mois précédent. Cette augmentation serait liée à la période de soudure et la recrudescence des cas de paludisme dans la région. A cet effet, les équipes sont fortement mobilisées et le dépistage précoce renforcé au niveau communautaire.

Dans les communautés du Diamaré, Mayo-Tsanaga et Logone et Chari, 30 643 enfants de moins de 5 ans ont été dépistés par les ASC et les membres des groupes de soutien aux activités de nutrition (GSAN) avec identification de 630 enfants avec malnutrition aigüe modérée (MAM) et 169 enfants MAS. 31 224 enfants en situation de MAM, dont 15 843 filles, ont reçu des supercéréales sous le programme de supplémentation alimentaire (BSFP) dans le Mayo-Sava, le Mayo-Tsanaga et le Logone et Chari. 148 enfants ont également été réhabilité à travers l’initiative de Déviance Positive Foyer (DPF). 37 561 enfants de 6 à 23 mois dont 19 854 filles ont reçu des poudres de micronutriments sous le programme de la fortification à domicile des aliments (FAD) dans le Logone et Chari, le Mayo-Tsanaga et le Diamaré. 1 709 enfants ont été supplémenté en vitamine A et 39 d’entre eux déparasités à travers les plateformes d’Alimentation du jeune enfant et du nourrisson (ANJE) / FAD et BSFP.

Dans les DS de Kolofata et Mokolo et le camp de Minawao, 5 345 mamans (PB-Mères) ont bénéficié d’une formation et/ou recyclage sur l’utilisation du bracelet de mesure du périmètre brachial (MUAC) et la recherche des œdèmes pour le dépistage de la malnutrition. De plus, 20 928 parents ont été sensibilisés sur les bonnes pratiques d’ANJE et les mesures barrières dans tous les départements d’intervention.

URL:

Téléchargé le: