Central African Republic

Rapport de situation
Visuels

Aperçu du fonds humanitaires pour la RCA (janvier - septembre 2020)

Aperçu du fonds humanitaires pour la RCA (janvier - septembre 2020)

La crise humanitaire en RCA reste aigue. 2,6 millions de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire et de protection. Le nombre de personnes déplacés internes (PDI) demeure élevé avec environ 660 000 PDI en juillet. Les civils, en particulier les femmes et les enfants, continuent de faire les frais du conflit. La situation de la sécurité alimentaire s'est également aggravée, avec maintenant 2,36 millions de personnes en situation d'insécurité alimentaire aiguë. Un enfant sur 18 est à risque de décès extrêmement élevé en raison de la malnutrition aiguë sévère. Une seule personne sur 10 peut accéder à des installations sanitaires et seulement un tiers de la population à accès à l'eau potable. La pandémie de COVID-19 a davantage exacerbé les vulnérabilités des groupes les plus marginalisés. Depuis janvier 2020, le Fonds humanitaire de la RCA (FH RCA) a alloué 21,8 millions de dollars américains pour soutenir les efforts de la communauté humanitaire de réponse aux besoins les plus critiques et vitaux en ligne avec les priorités identifiées dans le plan de réponse humanitaire 2020 (PRH) et le plan de réponse humanitaire global (PRHG). De ce montant, 7,3 millions ont été alloués aux activités multisectorielles dans le cadre de la réponse à la COVID-19. Ceci inclut les activités mises en œuvre dans les secteurs de la santé, l'eau-hygiène-assainissement, la coordination et la gestion des camps, les abris et les articles non alimentaires, la nutrition, la sécurité alimentaire, la protection, la logistique et les télécommunications d’urgence Grâce à la générosité des bailleurs de fonds, le FH RCA a pu financer de manière rapide, stratégique et efficiente, la mise en œuvre de 67 projets d'urgence à travers le mécanisme d’allocation de réserve. Les partenaires sur la ligne de front et ceux qui sont mieux positionnés sur le terrain ont été priorisés. Par conséquent, 95% du financement a été alloué aux organisations non-gouvernementales nationales et internationales. La première réserve était destinée aux supports communs dans les zones difficiles d’accès et à l’amélioration de la coordination et gestion des camps à Birao. La seconde réserve était centrée sur la réponse aux besoins critiques et vitaux identifiés dans le PRH pour une enveloppe de 6,7 millions de dollars et à la mitigation des risques liés à la pandémie COVID-19 pour une enveloppe de 5,3 millions de dollars. La troisième réserve était destinée au devoir de diligence / coordination ainsi qu’à la réponse aux besoins multisectorielles non couverts des groupes de populations les plus vulnérables conformément aux priorités du PRH. Enfin, la quatrième réserve permet d’assurer la continuité des services internet au profit des acteurs humanitaires dans 10 zones prioritaires.

URL:

Téléchargé le: