Chad

Rapport de situation
Analyse
CH juin-août2022
Source : Système d’information sur la sécurité alimentaire et d’alerte précoce (SISAAP)/Ministère du Développement Agricole ; novembre 2021.

La prochaine période de soudure sera plus dure qu’en 2021

Il est estimé que 1,73 million de personnes seront en situation d’insécurité alimentaire sévère (phase 3 à 5 du Cadre Harmonisé) pendant la prochaine période de soudure (juin-août 2022). Comparé aux 1,14 million de novembre 2020, cela représente une augmentation de plus de 51%.

Plus de 3,63 millions de personnes vivant en phase sous pression porteraient le nombre total de personnes en insécurité alimentaire pendant la période de soudure à plus de 5,37 millions. Si l’on ajoute à ces chiffres le nombre de personnes déplacées (environ 550 000 en 2021), on se retrouve avec plus de 5,92 millions. Au total, plus de 2,2 millions de personnes seront en insécurité alimentaire sévère en 2022.

En période de soudure, les départements les plus touchés (en termes de nombre de personnes affectées en phase 3- 5) seront entre autres, le Wayi (Lac, 99 596), l’Assoungha (Ouaddaï, 95 732), le Dar Tama (Wadi Fira, 71 051), le Kanem (Kanem, 67 617), le Bahr Azoum (Salamat, 66 619), le Mamdi (Lac, 61 691), le Batha Est (Batha, 60 442) et le Tandjilé Est (Tandjilé, 58 188). Mais en termes de proportion par rapport à la population départementale, les départements de Wayi, Mamdi (Lac), Dar Tama, Iriba (Wadi-Fira), Kanem, Nord Kanem et Wadi Bissam (Kanem) sont parmi les plus touchés.

Une assistance saisonnière pourrait empêcher la situation alimentaire de ces personnes de s’aggraver, mais si on renforce dès maintenant leurs moyens de subsistance, on contribuerait à réduire substantiellement le nombre de personnes en insécurité alimentaire sévère pendant la période de soudure.

URL:

Téléchargé le: