Chad

Rapport de situation
Contexte
Distribution Vivres
Septembre 2020, 9e Arrondissement de N'Djamena. Une séance de distribution de vivres aux sinistrés des inondations. Crédit photo : OCHA/Federica Gabellini

Le Plan de réponse humanitaire 2022 cible environ 4 millions de personnes les plus affectées

En 2022, plus de 6 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire multisectorielle au Tchad. Le gouvernement, appuyé par les organisations humanitaires, ciblent près de 4 millions de personnes affectées pour recevoir l’assistance humanitaire.

Le Tchad fait face à quatre crises interconnectées, avec des conséquences humanitaires multiformes, dans un contexte de sous-développement et de défis socio-économiques : les déplacements forcés de populations, l’insécurité alimentaire et la malnutrition, les urgences sanitaires et les effets du changement climatique.

Plus d’un million de personnes sont en situation de déplacement forcé à la suite des activités des groupes armés non-étatiques et des contre-offensives militaires dans la province du Lac et l’instabilité sécuritaire dans la plupart des pays voisins (République centrafricaine, Soudan, Cameroun, Nigeria). L’insécurité alimentaire affecte près de 5,3 millions de personnes parmi lesquels 1,7 millions sont dans la phase sévère. La situation nutritionnelle reste préoccupante dans 17 de 23 provinces, avec un taux de malnutrition aigüe globale de 10,9% et 2% de malnutrition aigüe sévère, au seuil d’urgence. Plus de 1,4 million de personnes sont exposées aux risques épidémiques, parmi lesquelles les déplacées et les populations hôtes.

“Notre objectif est de faire en sorte que toutes les personnes affectées par les défis humanitaires au Tchad aient accès à l’assistance dont elles ont besoin ainsi qu’aux services sociaux de bases”, a précisé la Coordonnatrice humanitaire pour le Tchad, Violette Kakyomya, dans l’avant-propos du Plan de réponse humanitaire.

Près de 511 millions de dollars requis contre plus de 617 millions en 2021

Le plan vise trois objectifs principaux, à savoir 1) sauver et préserver la vie et la dignité des populations affectées, 2) réduire la vulnérabilité des populations affectées à travers le renforcement de la résilience et, 3) contribuer à la protection des populations vulnérables et renforcer la redevabilité envers les populations affectées.

Pour répondre aux besoins des 4 millions de personnes ciblées par la réponse, les acteurs humanitaires ont besoin de 510,9 millions dollars américains, soit une baisse de 20% des besoins et 17,2% de l’enveloppe, comparée à celle de 2021. “Cette diminution des besoins humanitaires, en comparaison avec l’année 2021, résulte d’une meilleure priorisation des interventions et d’une prise en compte de la nécessaire complémentarité entre l’assistance humanitaire d’urgence et les activités de développement et de stabilisation ou de consolidation de la Paix et de la cohésion sociale”, explique la Coordonnatrice humanitaire.

En 2021, seulement 193,4 millions des 617,5 millions de dollars requis pour faire face aux besoins humanitaires de 5 millions de personnes les plus affectées, ont été reçus (soit 31%) et ont permis de fournir l’assistance humanitaire à plus de deux millions de personnes.

Si le niveau de financement stagnait en 2022, les résultats de réponse atteints durant les années précédentes se détérioreront et la situation des personnes vulnérables s’aggravera davantage.

URL:

Téléchargé le: