Chad

Rapport de situation

Statut du cluster

CCCM (Coordination et gestion des sites de déplacés – sites spontanés et villages hôtes)

Besoins

Durant la période du mois d’août, la province du Lac a connu plusieurs phases de déplacement des populations dont l’effectif total (selon les alertes des autorités) est de 17 243 ménages de 89 213 individus enregistrés dans 33 sites dont les principaux sont : Daboua école, Dar Al-Kher, Darkani, Diamerom, Dilkori, Doum-Doum, Fourkoulom Nord, Koudou-Kolé, Kousseri-Fourkoulom, Malmaîri site, Ngourtou Koumboua, Nima, Tataverom, Yakirom. Les causes principales sont : l’inondation, les attaques armées et le mouvement préventif. Une évaluation multisectorielle est en cours pour déterminer les besoins de la population déplacée. Le nombre total des personnes déplacées pendant cette période est 142 059 personnes.

Réponse

Le 22 août 2020, le sous cluster CCCM a tenu une réunion extraordinaire avec le Préfet du département de Kaya, le Préfet du Département de Fouli, le Délégué de l’Action Sociale de la Province du Lac, le Délégué de la CNARR, les ONG et agences des Nations Unies pour la validation et l’harmonisation des chiffres. A cette réunion, un schéma sur le mécanisme d’alerte en cas de mouvement a été adopté avec les autorités administratives. Un groupe restreint regroupant les techniciens sera mis sur pied au Lac pour travailler sur les mouvements de population et actualiser les chiffres des déplacements ainsi qu’harmoniser les outils de collecte des données.

Besoins non couverts

La restriction de mouvement et l’accès limité à certains sites présente un défi majeur pour les évaluations multisectorielles et la réponse aux besoins des personnes déplacées dans le Lac.

URL:

Téléchargé le: