Haiti

Rapport de situation

Faits saillants

  • Les hôpitaux et les autres services d'urgence fonctionnent avec une capacité limitée en raison de la pénurie de carburant, du manque d'eau potable et d'autres éléments essentiels.
  • Les partenaires humanitaires cherchent à relancer l’assistance aux Haïtiens, après que leur capacité ait été affectée par le manque de sécurité et la pénurie de carburant.
Haiti Map

URL:

Date:

Haiti

Rapport de situation

Chiffres clés

2,6M
Personnes dans le besoin
1,3M
Personnes ciblées
2,1M
Personnes en phase 3 de l’IPC
571k
Personnes en phase 4 de l’IPC

URL:

Date:

Haiti

Rapport de situation

Financement

$126.2M
Requis
$36.1M
Reçu
29%
Progrès
FTS

URL:

Date:

Contacts

Christian CRICBOOM

Chef de Bureau

Alix NIJIMBERE

Chef de Bureau adjoint

Haiti

Rapport de situation
Contexte

Les incidents de sécurité et les barrages routiers ont perturbé les programmes humanitaires des agences des Nations Unies et des ONG en Haïti

Les programmes humanitaires des agences des Nations Unies et des ONG en Haïti ont été affectés - dans certains cas sévèrement - par des barrages routiers et plusieurs incidents de sécurité à travers Haïti. Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a contacté ses partenaires humanitaires et de développement pour évaluer l'impact de la situation actuelle.

URL:

Date:

Haiti

Rapport de situation
Article principal

La sécurité alimentaire menacée

Le secteur de la sécurité alimentaire codirigé par le Programme alimentaire mondial et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (PAM/FAO), en soutien aux institutions nationales, a indiqué que si la situation persistait, des milliers de personnes déjà confrontées aux conséquences d'une grave insécurité alimentaire seraient davantage affectées, l'aide alimentaire ne leur parvenant plus.

Le secteur a intensifié ses efforts d'intervention grâce aux derniers fonds reçus du Fonds central d'intervention pour les urgences humanitaires (CERF), d'environ 5 millions de dollars américains en août 2019, pour cibler environ 65 000 personnes, et 9 millions de dollars de la Commission européenne pour l'aide humanitaire pour 125 000 autres personnes. Toutefois, la situation actuelle a entraîné un ralentissement des activités.

Au début de l'année, 2,6 millions d'Haïtiens étaient en situation d'insécurité alimentaire. Il semblerait qu'un plus grand nombre de personnes pourraient souffrir d'insécurité alimentaire en raison des difficultés économiques et des déficits pluviométriques dans certaines régions du pays. La situation actuelle a un impact sur l'accès des personnes les plus vulnérables aux moyens de subsistance et à la nourriture. Depuis le 16 septembre, le PAM a dû suspendre toutes les livraisons de vivres aux écoles. Jusqu'à présent, 39 % seulement des écoles avaient reçu les vivres ; les livraisons de vivres aux écoles situées dans le sud d'Haïti ont été particulièrement touchées par la situation sécuritaire. En outre, depuis le 16 septembre, les transferts d'argent liquide à plus de 7 300 ménages (37 000 personnes ; intervention d'urgence) prévus dans les départements de la Grand'Anse, de l'Artibonite et du Nord ont été reportés en raison de la situation volatile et de la pénurie de carburant.

URL:

Date:

Haiti

Rapport de situation
Article principal

Le secteur de la santé est le plus touché

Le secteur de la santé est probablement le plus touché, les hôpitaux devant faire face à d'importants défis pour fonctionner. La pénurie de carburant et l'impossibilité de réapprovisionner en fournitures médicales sont les principales préoccupations. L'Organisation mondiale de la Santé a déclaré qu'elle continuerait d'appuyer le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) d'Haïti dans la mesure du possible. Les programmes liés à la santé ont été partiellement interrompus, mais seront complètement interrompus si la situation continue. À la suite de l'explosion de bombonnes de gaz aux Cayes le 29 septembre, l'UNICEF a aidé la Direction de la santé des Cayes à évacuer les blessés les plus gravement blessés vers Port-au-Prince. Cependant, des barrages routiers ont retardé le convoi et, malheureusement, un garçon brûlé par l'explosion est décédé pendant le transport. Les barrages routiers entravent également la capacité du personnel médical à se présenter au travail et affectent l'accès des populations aux installations médicales.

Dans les départements du Nord-Ouest, du Nord, des Nippes, du Sud-Est et de l'Ouest, les activités de santé maternelle sont pratiquement au point mort (80 %). Les institutions fonctionnent au ralenti. Aucune clinique mobile n'est opérationnelle dans les départements du Nord-Ouest et du Sud-Est, touchant environ 500 bénéficiaires.

URL:

Date:

Haiti

Rapport de situation
Article principal

La réponse au choléra a été perturbée

La lutte contre le choléra dans le pays a été affectée par des barrages routiers et des pénuries de carburant. Les partenaires sur le terrain éprouvent de grandes difficultés à assurer le suivi communautaire et les activités d'intervention rapide et de prévention. Les distributions d'articles de prévention et de lutte contre le choléra, tels que des kits de choléra et des kits d'hygiène, sont temporairement suspendues. L'UNICEF fait de son mieux en suivant à distance l'intervention avec le MSPP et au niveau communautaire. Jusqu'à présent, aucune augmentation des cas suspects de choléra n'a été enregistrée.

URL:

Date:

Haiti

Rapport de situation
Article principal

Les activités liées à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène sont compromises

La réponse aux situations d'urgence ayant été compromise par le manque d'eau, l'UNICEF a commencé à recevoir des demandes d'eau potable, de diesel et d'autres fournitures de la part d'institutions haïtiennes, telles que les hôpitaux et les abris pour enfants. L'UNICEF répond à ces demandes par l'intermédiaire d'entités nationales telles que la DINEPA, la Direction nationale de l'eau potable et de l'assainissement et des ONG, compte tenu des limitations actuelles.

Les organisations locales de femmes responsables de la mise en œuvre du programme Approche communautaire de l'assainissement total (ACAT) dans les municipalités des Gonaïves, Saint-Marc, Saint-Michel et Gros-Morne ont été touchées car elles sont limitées dans leurs déplacements. Dans le département du Centre, les travaux sont au point mort à Lascahobas depuis plus de trois semaines. Le 15 septembre, les ONG Action Contre la Faim et Deep Springs International n'ont pas pu lancer les activités de traitement de l'eau domestique prévues de septembre à novembre.

Les activités du CERF WASH contre le choléra sont également en mode veille depuis plus de deux semaines.

URL:

Date:

Haiti

Rapport de situation
Article principal

La protection des enfants, une préoccupation majeure

Les services sociaux de base, tels que la santé et l'éducation, ont été interrompus dans tout le pays, laissant les étudiants, en particulier les adolescents, à risque d'être victimes de violence ou d'être recrutés par des gangs. Haïti compte de nombreux enfants dans des institutions, telles que des orphelinats ou des prisons, qui ont été gravement touchées par la pénurie de produits de base.

L'UNICEF a reçu des informations sur un orphelinat de 33 enfants à Port-au-Prince dont l'approvisionnement en eau est fortement limité. Les 27 et 28 septembre, l'un des plus grands orphelinats du pays a été attaqué par un groupe d'hommes armés. Les 182 enfants de l'orphelinat ont tous été témoins d’actes de violence et restent vulnérables aux attaques ultérieures si la police nationale ne parvient pas à maintenir l'ordre aux Cayes. Un fournisseur local de services psychosociaux offre actuellement ses services aux enfants.

Les activités liées au recensement sont suspendues, comme l'a signalé le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP).

Les activités d'assistance au niveau national en faveur des victimes d'exploitation et d'abus sexuels, des enfants nés d'exploitation et d'abus sexuels ont été suspendues. Plus de 50 bénéficiaires du Projet mené par la Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti, le Programme des Nations Unies pour le développement et Terre des Hommes aux Cayes, Port-Salut, Jérémie, Port de Paix et Port-au-Prince ont été affectés.

URL:

Date:

Haiti

Rapport de situation
Article principal

Perturbation de l'éducation

Les écoles ont rouvert le 9 septembre, mais à partir du 16 septembre, elles fonctionnaient à un rythme plus lent dans tout le pays. Au cours des deux dernières semaines, de nombreuses écoles ont été fermées, principalement dans les grands centres urbains de Port-au-Prince, Les Cayes et Cap Haïtien. Dans les zones rurales, les écoles fonctionnent du mieux qu'elles peuvent avec un nombre réduit de personnel. Aujourd'hui, on estime que plus de 2 millions d'enfants et de jeunes ne peuvent pas aller à l'école.

URL:

Date:

Haiti

Rapport de situation
Article principal

Fourniture d'abris et activités de rapatriement affectés

Presque toutes les activités liées à l'hébergement des personnes déplacées et au rapatriement des migrants ont été interrompues, selon l'Organisation internationale pour les migrations. Certaines activités sur les abris se sont poursuivies dans certaines localités où des matériaux de construction étaient disponibles sur place. Toutefois, d'ici au 2 octobre, ces activités cesseront en raison de l'indisponibilité des matériaux. Aucune opération de rapatriement par voie terrestre ou maritime n'a eu lieu au cours des deux dernières semaines.

URL:

Date:

Haiti

Rapport de situation
Article principal

La livraison des biens et services humanitaires quasi à l’arrêt

Les opérations portuaires et douanières sont suspendues en raison de la situation actuelle et les biens humanitaires ne peuvent être reçus. Les transporteurs privés ne sont pas disposés à livrer la marchandise en raison de la situation actuelle en matière de sécurité, ce qui affecte la mise en œuvre de l’assistance aux populations. Des routes sont régulièrement bloquées dans de nombreuses villes du pays.

URL:

Date: