Haiti

Rapport de situation
Article principal

Les activités liées à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène sont compromises

La réponse aux situations d'urgence ayant été compromise par le manque d'eau, l'UNICEF a commencé à recevoir des demandes d'eau potable, de diesel et d'autres fournitures de la part d'institutions haïtiennes, telles que les hôpitaux et les abris pour enfants. L'UNICEF répond à ces demandes par l'intermédiaire d'entités nationales telles que la DINEPA, la Direction nationale de l'eau potable et de l'assainissement et des ONG, compte tenu des limitations actuelles.

Les organisations locales de femmes responsables de la mise en œuvre du programme Approche communautaire de l'assainissement total (ACAT) dans les municipalités des Gonaïves, Saint-Marc, Saint-Michel et Gros-Morne ont été touchées car elles sont limitées dans leurs déplacements. Dans le département du Centre, les travaux sont au point mort à Lascahobas depuis plus de trois semaines. Le 15 septembre, les ONG Action Contre la Faim et Deep Springs International n'ont pas pu lancer les activités de traitement de l'eau domestique prévues de septembre à novembre.

Les activités du CERF WASH contre le choléra sont également en mode veille depuis plus de deux semaines.

URL:

Téléchargé le: