Mali

Rapport de situation
Tendances

Le contexte sécuritaire continue de se détériorer et se propage progressivement vers les régions du Sud.

Le contexte humanitaire au Mali en 2020 a continué de s'aggraver en raison des effets immédiats des conflits et de la violence multiformes. Cette tendance continue en 2021. Les conflits inter et intracommunautaires, l'activisme des groupes armés non étatiques (GANE), les conséquences des opérations contre insurrectionnelles, la criminalité et le banditisme continuent de fragiliser le contexte malien.  A ces chocs s’ajoutent les contraintes naturelles (sécheresses et inondations) et la COVID-19, qui, avec ses impacts sanitaires et non sanitaires touche tous les secteurs sociaux de base ainsi que la protection des moyens de subsistance des ménages. Dans ce contexte complexe, les civils, toutes communautés confondues, continuent d’être la cible d’attaques, en particulier dans le centre du Mali. Le monitoring de protection de l’UNHCR a enregistré 3 040 incidents de protection entre janvier et septembre 2020, contre 1 882 incidents pour toute l’année 2019, ce qui constitue une information alarmante. Bien que les incidents soient fortement concentrés dans la région de Ségou et celle du Liptako-Gourma avec des dynamiques transfrontalières importantes (notamment avec le Burkina Faso et le Niger), une nouvelle tendance s’ajoute. Les violences intra-communautaires augmentent au centre et au sud du pays et ceci complexifie davantage les dynamiques de confit et détériore l’environnement de protection.

URL:

Téléchargé le: