Niger

Rapport de situation
Analyse

Mettre en place une réponse adéquate aux conséquences directes des déplacements

Aujourd’hui nombre d’experts à l’instar du Dr Souley N. alertent l’ensemble des acteurs sur les conséquences graves de l’insécurité récurrente et les mouvements de populations sur les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants. Les acteurs de la protection dans leur rapport du mois de février 2021 ont rappelé l’exposition des femmes aux violences basées sur le genre (VBG), incluant les viols, les abus, les abandons, le sexe de survie, le risque d’apatridie et une réticence pour dénoncer les abus face à un système de protection faible. Sans une réponse adéquate aux conséquences directes des déplacements dus à l’insécurité dans un contexte d’urgences humanitaires qui s’accélèrent un peu partout, les risques d’une crise de grande magnitude sont réels.

Malgré les multiples contraintes et défis énormes, notamment en termes d’accès aux populations vulnérables, la communauté humanitaire au Niger, avec le soutien des partenaires bi et multilatéraux, a pu redonner de l’espoir à des centaines de milliers de personnes vulnérables, en grande partie des victimes de l’activisme des groupes armés dans cette région. La communauté humanitaire en étroite collaboration avec le gouvernement s’active à trouver des solutions aux problèmes liés à l’accès afin non seulement de maintenir ses opérations, mais aussi de pouvoir continuer à assister ces milliers de personnes en détresse, installées dans la région.

URL:

Téléchargé le: