Niger

Rapport de situation
Analyse

Le CERF alloue plus de 5 milliards de francs CFA au Niger pour soutenir les personnes affectées par l’insécurité alimentaire au Niger

Niamey, 11 février 2022 - Le Fonds central d'intervention d'urgence du Système des Nations unies (CERF) vient d’octroyer au Niger un montant total de 10 millions de dollars américains, soit l’équivalent de 5,745 milliards FCFA, pour apporter une assistance humanitaire pendant les 12 prochains mois à 311,700 personnes affectées par la crise alimentaire dans les huit régions du pays, en appui au plan d’urgence du gouvernement.

Selon le Ministère de l’Agriculture, le Niger a enregistré un déficit céréalier estimé à 870 000 tonnes en 2021, soit une baisse de production de 1 500 000 tonnes par rapport à 2020. La production brute par habitant (160 kg/habitant) est la plus faible depuis plus de 20 ans. Les régions de Diffa et de Tillabéri sont les plus affectées, mais la situation est particulièrement alarmante pour la région de Tillabéri, à la fois en proie à la sècheresse et aux conflits.

Les fonds ainsi mobilisés permettront aux agences des Nations unies et leurs partenaires opérationnels (ONG et Services techniques de l’Etat), de fournir une assistance d’urgence dans les secteurs de la sécurité alimentaire, la nutrition, la santé et la protection, dans les régions de Tillabéri, Diffa, Tahoua, Dosso, Maradi, Zinder, Agadez et Niamey.

Selon les résultats du Cadre Harmonisé de novembre 2021, au Niger 2,5 millions de personnes sont en situation de crise ou pire (Phases 3-5). Il s’agit de personnes qui ont besoin d’une assistance immédiate. Leur nombre pourrait atteindre 3,6 millions de personnes au cours de la période de soudure (juin-août 2022).

Pour faire face aux besoins induits par ce choc, le Gouvernement a mis en place un plan d’urgence couvrant la période de novembre 2021 à mars 2022 et sollicité un appui du Système des Nations Unies pour répondre aux besoins des ménages vulnérables durement affectés. En réponse à cette requête, la Coordonnatrice Humanitaire a saisi le Secrétaire Général Adjoint aux Affaires Humanitaires et Coordonnateur des Secours d’Urgence des Nations unies, Monsieur Martin Griffiths, qui a bien voulu octroyer une allocation d’urgence en soutien aux efforts du Gouvernement.

« La crise alimentaire qui sévit actuellement au Niger fait déjà souffrir des centaines de milliers de familles. La communauté humanitaire déploie tous ses efforts pour leur venir en aide », a déclaré Louise Aubin, la Coordonnatrice Humanitaire pour le Niger.

Cette allocation de 10 millions USD, soit 5,745 milliards FCFA, est le tout premier financement que le CERF a déboursé au profit du Niger, depuis le début de cette année (2022).

Établi en 2005 dans le cadre de la réforme humanitaire, le CERF offre une occasion unique pour des pays en crise d’accéder à un financement rapide, flexible et immédiatement disponible et permettre ainsi de sauver des vies humaines et de renforcer les capacités de réponse de la communauté humanitaire.

URL:

Téléchargé le: